Quelles sont les alternatives au chauffage au gaz ?
Faisons le tour des alternatives au chauffage au gaz

Les énergies fossiles telles que le fuel et le charbon font progressivement place aux énergies renouvelables et plus propres. Ces énergies renouvelables sont plus économiques et respectueuses de la planète. 

Le chauffage au gaz est de moins en moins l'option idéale


La deuxième moitié de l'année 2021, a été sujette à une flambée des prix du gaz. Ils ont augmenté d'environ 100,58% en Belgique. Le coût moyen annuel du gaz est donc passé de 1386,05€ à 2780,21€. 


L'annonce de Vladimir Poutine, concernant son intervention en Ukraine a provoqué un boom des prix du gaz. Le journal le Monde explique qu’à la suite de l'invasion du 24 février 2022 : « Les marchés ont immédiatement réagi, le prix du pétrole a dépassé la barre symbolique des 100 dollars (90 euros) le baril, alors que le prix du gaz en Europe a augmenté de 30% ».


Le chauffage au gaz émet du dioxyde de carbone (CO2) et des oxydes d’azote (Nox) qui sont dangereux et polluants. Cependant la combustion réalisée pour générer de l’énergie de chauffage n’émet pas de poussière ni de suie. Le gaz naturel est donc l’un des combustibles fossiles le moins polluant, néanmoins il n’est pas une énergie propre et durable.

Et aux dernières nouvelles, La prime pour l’installation d’une chaudière à condensation au gaz a été supprimée.



Voici donc les alternatives au chauffage au gaz :



  • La pompe à chaleur


Une pompe à chaleur permet de chauffer sa maison et de produire de l’eau chaude. Elle peut également être réversible et dans ce cas fonctionner comme un appareil d'air conditionné. Notons que cette option doit être utilisée avec parcimonie puisqu’elle est énergivore.


Environ 66% de la chaleur que génère une pompe à chaleur provient de l’environnement, la terre, l’eau et l’air, et les 33% restants de l’énergie électrique qu’elle consomme. C’est donc une alternative écologique.


Ils existent des pompes à chaleur air/eau, sol/eau, air/air et eau/eau selon la source d’énergie de cette dernière. Elle peut provenir de l’air extérieur, de la géothermie ou des nappes phréatiques qui se trouvent à faible profondeur.


Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


La pompe à chaleur consomme une faible quantité d’énergie, elle est écologique et peut remplir la fonction de conditionnement d’air. En revanche, elle doit être entretenue annuellement, elle exige une habitation correctement isolée et est susceptible d’engendrer des nuisances sonores. Il serait judicieux d’opter pour une pompe à chaleur air/eau, qui produit sa chaleur grâce aux calories présentes dans l’air extérieur qu’elle récupère au moyen d’un fluide frigorigène ; elle est moins coûteuse que la géothermique.



  • La chaudière à pellets et la chaudière à biomasse



La chaudière à pellets ou autrement appelée chaudière à granulés de bois et la chaudière à biomasse permettent aussi de chauffer son appartement et de produire de l’eau chaude sanitaire.


Pour ce qui est de la chaudière à granulés de bois, son système de fonctionnement est similaire à celui d’une chaudière classique au gaz. La combustion des granulés de bois produit de la chaleur qui réchauffe l’eau qui circule dans un circuit de canalisation. Cette eau chaude est ensuite conservée dans un ballon avant d’être utilisée ou immédiatement injectée dans le circuit des radiateurs du logement ou d’un plancher chauffant.


Elle dispose d’un réservoir qui doit être approvisionné soit une fois par mois soit une fois par an. Les multiples dispositifs de sécurité qui y sont intégrés réduisent le risque d’incendie. Elle est parfaite pour une grande maison individuelle.


Concernant la chaudière à biomasse, elle fonctionne également comme une chaudière classique au mazout ou gaz. Elle utilise des matières organiques végétales notamment des copeaux de bois, des céréales etc. Il en existe de différents types et les chaudières à pellets en font partie.


Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ?


Ces deux chaudières ont les mêmes avantages et inconvénients. Les prix des combustibles utilisés sont stables et abordables. Notons que le bois est une ressource abondante par rapport aux énergies fossiles. Elles sont écologiques et peuvent bénéficier d’une prime à l’acquisition en Wallonie et en Flandre.


En revanche, Il faut penser à un espace de stockage pour le combustible et un entretien annuel, et aussi faire attention aux gaz toxiques émanant de la combustion du bois en l’occurrence le monoxyde de carbone, les oxydes d’azote, le benzène et autres composés organiques volatiles. D’où l’importance de respecter l’entretien annuel.



  • La chaudière hybride



La chaudière hybride est un système de chauffage qui utilise deux appareils et un système de pilotage électronique. Pour son fonctionnement, elle peut combiner un chauffage au gaz avec un boiler solaire ou une chaudière au gaz avec une pompe à chaleur voire une installation photovoltaïque avec une pompe à chaleur. C’est une solution à la fois très performante et économe en énergie.

Il en existe deux types : la chaudière monobloc renfermant la chaudière et la pompe à chaleur dans un même bloc et la chaudière bi-bloc pour laquelle la chaudière à condensation se trouve à l’intérieur de la demeure et la pompe à chaleur à l’extérieur.


Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


Cette chaudière s’adapte à toutes les saisons, la pompe à chaleur fonctionne plus en été consommant ainsi moins d’énergie et la chaudière à condensation prend le relais en hiver. En outre, elle est plus économique qu’une chaudière à gaz standard. Cependant, son coût est assez élevé, entre 6000€ et 13000€ HT.



  • La chaudière à micro-cogénération

Ici nous avons une solution que nous appellerons trois en un. Il s’agit d’une chaudière capable de chauffer votre eau et votre maison mais également de produire de l’électricité. Elle peut produire 60 à 80% de l’électricité dont vous avez besoin. Son achat peut coûter entre 7000 et 20000€ selon la technologie choisie. Notons que certaines primes sont octroyées en Wallonie et Bruxelles mais pas en Flandre.



Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


L’avantage majeur de cet appareil est la possibilité de chauffer tout en produisant son électricité. En dépit de sa technologie, elle n’exige pas un entretien spécial.

Toutefois, elle n’est pas conseillée pour les maisons correctement isolées puisqu’il faudra entre 10000 et 15000 kWh de chaleur par an afin d’en assurer la rentabilité.



  • Le chauffage électrique

Le chauffage électrique est facile à installer et permet un rendement proche de 100%. Il ne produit pas de fumée et n'as pas besoin d’un espace de stockage pour le combustible. Il peut être une solution adéquate si vous n’êtes pas raccordé au gaz de ville.


Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


Ce chauffage est silencieux et chauffe rapidement, il ne nécessite pas un circuit d’évacuation de fumées. Cependant l’électricité est plus onéreuse que les autres combustibles.



  • Le boiler solaire



À la différence avec les autres alternatives mentionnées ci-dessus, le boiler solaire ne chauffe que votre eau sanitaire à hauteur de 40% à 60%. Il possède des capteurs solaires et un réservoir de stockage d’eau chaude. Il est généralement posé sur le toit.


Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?


Le boiler solaire a l’avantage d’être très économique puisque le combustible utilisé (le soleil) est gratuit et vous pouvez bénéficier d’une prime d’acquisition. Ayant pour source d’énergie le soleil, il est aussi très écologique.


Toutefois, Il ne chauffe pas votre logement et ne couvre pas l’intégralité de vos besoins.



Où et comment trouver la solution qui vous convient ?


Vous êtes-vous décidé ou hésitez-vous encore sur le type de chauffage à adopter ? Nous vous recommandons de passer par un de nos partenaires pour vous conseillez au mieux.


BÀO est votre allié pour de bons plans. Trouvez sur notre plate-forme l’alternative au chauffage au gaz la plus adaptée pour vous et profitez d'une remise ou d'un cashback